Après le sacrifice en b5 "nettoyant" l'aile dame pour des menaces sur le roi au centre ou 3 pions passés liés, voici le premier volet qui concerne le sacrifice d'un cavalier en d5 (Cc3-d5). Ce sacrifice a des buts un peu moins stéréotypés que les sacrifices en b5 ou en e6 (ces derniers exclusivement destinés à l'attaque du roi central, comme nous le verrons plus tard). L'un des premiers buts est d'obtenir une restitution rapide du matériel investi (pseudo-sacrifice) avec un intétêt positionnel (en général un pion d isolé chez les noirs). Ce (pseudo) sacrifice doit alors être envisagé dans les situations suivantes : 1) lorsque les noirs poussent b4 (forcément), 2) lorsque le roi noir est encore au centre avec une tour en e1 : l'évacuation de la colonne e suite aux échanges sur d5 pouvant permettre aux blancs suffisamment de menaces sur le roi noir pour au minimum récupérer leur matériel, 3) lorsque le roi noir a roqué et que l'évacuation du pion e4 de la diagonale b1-h7 permet une menace de mat sur h7. Cette dernière condition était présente dans la position suivante, ce qui a permis aux blancs de récupérer le matériel investi sans aucun problème.

sacrifices_6


16.Cd5! exd5 17.exd5 Cf8 (pour prévenir le mat en h7) 18.dxc6 Fxc6. Les blancs gardent une forte initiative et les noirs ont une faiblesse chronique de pion en d6. 1–0 (lobron - schulz 1989)