Au risque de me faire une nouvelle fois ridiculiser par notre Philippe Kesmaecker national (mais il le fait avec tant de délicatesse, que c'en est presque un plaisir  !), je me risque à vous faire partager mon petit prix de beauté du jour. Mes commentaires sont destinés aux débutants, comme d'habitude.

Mon malheureux adversaire (1945 elo) a bien mal négocié un gambit Jaenisch (mon arme favorite contre tous ces espagnols qui jouent l'espagnole sur Buho21 !) et a perdu un pion. Nous sommes au 12e coup et le trait est aux noirs (position 1)

ex88_1

Je joue 12...Cg4, un coup qui entame les complications en créant 3 menaces, mais qui est surtout destiné à empêcher les blancs de se développer harmonieusement et de roquer. Je prends l'initiative. (position 2)

ex88_2

Vous pouvez voir tout de même que ce cavalier n'est pas défendu et peut être la victime d'une attaque double. Les blancs vont choisir de supprimer ce cavalier et par cette occasion commettre leur seule erreur de cette séquence tactique : ils jouent 13.De6+ (position 3) Bien sûr, 13.Dxe7?? perdait instantanément sur 13...Te8! et 13.Fxe7 perdait du matériel, par exemple après 13...Cxe3 14.Fxd8,Cc2+! 15.Rd2,Cxa1 16.Txa1 (ou 16.Rxd3) Taxd8.

ex88_3

Je joue 13...Rh8, un coup tranquille (Fritz conseille 13...Tf7 qui était effectivement meilleur car diminue la force du coup 14.Fxe7 à cause de la suite 14...Dxe7 15.Dxe7,Txe7+ 16.Rd2,Td8) et les blancs croient soulager la pression avec 14.Dxg4? (position 4) Bien meilleur était 14.Fxe7 avec une suite compliquée : 14...De4! 15.0-0-0 (et non 15.Fxf8?? à cause de 15...Dxf2+ 16.Rd1,Ce3+ et les blancs doivent sacrifier leur dame pour éviter le mat en c2) 15...Txf2 16.Cf3 Tc2+ 17.Rb1,Txg2+ 18.Ra1,Df2 et les noirs gardent une forte attaque à cause de la menace de mat en g2.

ex88_4

Que remarque-t-on dans cette position ? 1) le roi blanc est resté au centre 2) la dame blanche est sur une case blanche et pourrait être victime d'une attaque à la découverte, pour peu que le roi blanc puisse être attiré sur la colonne d... Mais le coup le plus logique est de s'emparer d'abord du fou sans défense : 14...Fxg5. Les blancs jouent un coup nécessaire et fort : 15.Cf3. Ce coup attaque le Fg5 et protège la case d2, une case capitale comme vous allez le voir bientôt (position 5)

ex88_5

Les blancs auraient-ils gagné leur tranquillité ? Non ! Pour supprimer cette pièce maitresse de la défense et garder l'initiative, je joue sans hésitation le sacrifice de qualité 15...Txf3! Si cette tour est reprise par la dame (la réplique naturelle) celle-ci restera sur une case blanche. C'est ce qui se passe dans la partie : 16.Dxf3. Nous arrivons à la position critique, théâtre du plus beau sacrifice de la séquence (position 6)

ex88_6

Comment faire progresser l'attaque ? Tout simplement en attirant le roi sur la colonne d pour tenter de gagner la dame par une attaque à la découverte. Pour ce faire, le coup 16...Fd2!! est un magnifique sacrifice de déviation : 17.Rxd2, perd bien la dame après Fe4+. Mon adversaire ne tombe pas dans le piège mais est tout de même contraint de placer le roi sur la colonne d. Il joue donc 17.Rd1 (position 7)

ex88_7

Les noirs continuent simplement par 17...Fxc3, qui crée à nouveau la même menace sur la dame, tout en gagnant une pièce au passage, ce qui compense le sacrifice de qualité. Le fou reste en effet toujours imprenable : sur 18.bxc3, Fe4+ gagne toujours la dame. Dans les coups suivants, le fou noir va continuer à narguer le roi blanc avec insolence : 18.Rc1,Fd2+! (toujours la même astuce) 19.Rd1,Fh6! et les blancs doivent encore perdre un temps à déplacer leur dame sur une case noire. Dans la partie, mon adversaire a joué 20.Dg3 et a subi une attaque de mat d'école élémentaire qui n'a plus grand intérêt : 20...Fg6+ 21.Re2,De7+ 22.Rf3 (22.Rd1 perdait aussi : 22...Td8+ 23.Dd3 (forcé) Txd3+ 24.Rc2,De2+ 25.Rb1,Td1#) 22...Tf8+ 23.Rh3,Ff5+ 24.Dg4,Dxg4#.