scid... est gratuit ! Je viens de découvrir l'une des plus belles réussites qu'il m'ait été donné de tester en matière de logiciel d'échecs. Scid, c'est son nom, est un logiciel multi-usages qui gère :
- les engines UCI (cf. mon précédent post). Dans la version téléchargeable sont présents Crafty 21.6, Toga II 1.2.1, PhalanxXXII, et Scidlet mais on peut en incorporer d'autres
- l'importation, l'exportation, l'exploitation des bases de parties pgn avec les fonctions habituelles (recherches muticritères : tournoi, joueur, statistiques, codes  ECO, etc)
- l'analyse des parties, plutôt axée sur la recherche d'erreurs, avec un rendu plus proche de l'analyse de chessmaster que de l'analyse complète de Fritz. La fonction annotation automatique ajoute la ponctuation classique à la notation (dans la fenêtre pgn).
- l'édition de commentaires (à taper soi-même !), qui enrichit le fichier pgn (mais il n'y a pas de fonction directe d'impression et d'édition de diagrammes contrairement à Arena).

Jusqu'à présent, allez-vous dire, il n'y a rien de bien original. C'est sans compter sur 4 fonctions supplémentaires remarquables destinées aux débutants :

1- Un module d'entrainement tactique avec plus de 20000 positions (essentiellement des combinaisons de mat). J'ai testé : c'est excellent.

2- Une bibliothèque d'ouverture contenant les % (plus exactement le poids relatif) des coups joués par les blancs ou les noirs, à partir de parties provenant de joueurs de plus de 2600 elo (niveau GMI) ou de plus de 2400 elo (niveau MI). Cette bibliothèque permet une recherche spécifique des erreurs d'ouvertures dans vos parties. Pas si gadget que cela : cela fait apparaître très clairement l'endroit où le joueur s'écarte de la théorie. Il paraît que ces bibliothèqiues sont évolutives, mais je n'ai pas bien compris comment faire, si ce n'est en modifiant la pondération des coups...

3- Un module d'entraînement aux ouvertures tout à fait original. Il nécessite de télécharger pour commencer une base de référence (l'auteur propose une base contenant plus de 42500 parties de GMI : n'hésitez pas !), de sélectionner la profondeur de nos connaissances. (le meilleur coup ou plusieurs lignes plus ou moins marginales), et de jouer l'ouverture jusqu'à l'apparition d'un message d'erreur. On peut aussi jouer contre l'ordinateur (cf. infra) en lui imposant l'ouverture.

4- La possibilité de prédéfinir l'élo de son adversaire (crafty ou Phalanx) : de 1200 (grand débutant) à 2200 (maitre FIDE un peu fatigué !). Cette fonction est vraiment très bien conçue, plus conviviale que le module équivalent de Fritz : elle permet à tout le monde de gagner contre un ordinateur (c'est assez rare ! ) et de situer approximativement son niveau elo. J'ai testé : on a vraiment l'impression de jouer contre un adversaire humain par moment ! Après 5 parties contre des adversaires d'elo différent, j'ai pu estimer le mien entre 1800 et 2000 : ça m'a paru correct !

Pour couronner le tout, l'interface graphique est parfaite et il y a plein de fonctionnalités supplémentaires que je n'ai pas encore explorées : tout est détaillé sur le site de l'auteur, Pascal Georges, qui a en fait amélioré la version d'origine, semble-t-il laissée à l'abandon. J'avoue que les explications manquent parfois de clarté pour un béotien comme moi, mais comment ne pas apprécier un tel bijou ?

Pour télécharger ce logiciel et l'ensemble de ses fonctionnalités, il faut sélectionner dans cette page, la dernière version et ne pas oublier de cocher la case "associate files" lors de l'installation.

N'hésitez pas à communiquer vos découvertes concernant l'utilisation de Scid que je suis loin de maîtriser : cela mériterait presque un forum !