Cette position est un peu plus compliquée que la précédente mais ne devrait tout de même pas vous poser trop de problème. Vous avez les noirs. Avec un avantage matériel et positionnel, mais surtout avec ce dont le grand Garry Kasparov était obsédé (avant son combat politique contre Poutine !) : l'initiative ! Il s'agit maintenant de convertir tout cela en victoire nette et sans bavure !

ex93


Réponse : la position des blancs vole en éclat avec le simple mais décisif 1...Txa5!! Sur 2.Dxa5 suit un mat rapide après 2...Df1+ Il faut donc analyser les alternatives des blancs et on se rend compte très vite que leur position est pathétique. La suite la plus logique devient alors : 2.Fd1,Ta1 3.Tg2,g3 4.De2,Dc1! et les blancs sont en zugzwang 5.Tg1,g2+ 6.Rxg2 Dg5+ 7.Dg4 Dxg4+ 8.Fxg4, hxg1+ 9.Rf3,Ta3+ 10.Re2,Th2#