Avec un peu de persévérance (ou d'habitude), vous devriez être rapidement convaincus de la supériorité de la position noire, malgré le pion de retard. Il s'agit ici de trouver la suite gagnante pour les noirs qui ont le trait. Cette position est instructive car contrairement à la majorité des exercices publiés sur ce blog, elle semble au premier abord totalement anodine et peu propice à une attaque éclair... Et pourtant...

ex101


Réponse : Les adeptes de la méthode Silmann ont dû faire la check-list des questions à se poser avant de jouer un coup. Dans cette check-list arrive assez vite la question "puis-je faire échec ?" et c'est comme ça qu'on est amené à calculer cette suite où tout s'enchaîne très vite comme dans un rêve pour les noirs : 1...Fc5+! Bien entendu 2.Cxc5?? perd la dame d'où 2.Rh1, coup naturel mais 100% perdant ! La preuve : 2...Fxe4 3.fxe4 (et non 3.Dxe4??, Txf1#), 3...Dxe4!! (la dame est imprenable à cause du même mat) 4.h3, Txf1+ 5.Dxf1,Tf8 6.Dd1,Cf4 (menace mat en g2)  7.Ce3 (sur 7.Df1? suit 7...Cxh3!! qui force 8.Dxf8+ sous peine de subir une jolie fin : 8.Dd1,Cf2+ 9.Cxf2,Txf2 (menace mat en g2) 10.Dg1 (forcé), Dh4+ 11.Dh2,Tf1#) 7...Cxg2!! 8.Cxg2,Tf2 9.Dg4,Tf1+ 10.Rh2,Fd6+ 11.Dg3 (ou 11...Cf4 12.Fxf4,Dg3 13.De2#) 11...Fxg3+ 12.Rxg3,Tg1 suivi du mat. Vous pourriez être impressionnés par une suite de 12 coups mais en fait, tout cela est assez facile car cela s'enchaîne (presque) tout seul (je vous mentirai en vous disant que j'avais vu tout cela à l'avance !) Il s'agissait d'un blitz 5'00


ex101.pgn