Il y aurait de quoi écrire plusieurs livres sur les ressources documentaires disponibles sur le net et dédiées au jeu d'échecs. John Nunn avait déjà abordé la question dans son excellent livre le secret de l'efficacité aux échecs en développant une grande partie de son chapitre à Fritz et à Chessbase. Pour l'étude spécifique des ouvertures, l'utilisation des ressources informatiques par les champions a été développée dans l'excellent livre de Steve Gidddins et ce chapitre est téléchargeable ici. Il y a toutefois une autre façon agréable de se cultiver aux échecs, c'est de visionner des séquences vidéos, qui ont l'avantage de coupler un commentaire verbal au mouvement des pièces et de rendre l'étude des échecs plus vivante. Ceux qui veulent découvrir ce vaste domaine ont plusieurs façons de s'y prendre. La première est de se limiter aux produits commerciaux. Souvent (très) chers, ils ont l'avantage d'être magnifiquement présentés et d'impliquer des GMIs et MIs pas forcément à l'aise avec l'écriture (et son côté peu rémunérateur !) mais capables d'être très didactiques. Outre les DVD Chessbase - que certains internautes malhonnêtes arrivent à pirater - (chut !) - il y a l'excellent site ICC qui donne accès à ses abonnés à des vidéos très bien commentées (les interventions régulières de John Watson et Joel Benjamin, en particulier, sont toujours réussies) consacrées à des parties d'actualités ou à des "leçons" classiques (sur des ouvertures, par exemple). Un aperçu peut être obtenu en vous abonnant (gratuitement) à leur newsletter. Pour ceux qui souhaitent du matériel pédagogique en langue française, le choix est plus limité. Fritz 10 et Fritz 11 sont vendus avec des vidéos très bien conçues animées par Marie Sebbag mais destinées aux débutants. Il est dommage que Chessbase n'ait pas prévu ne serait-ce que d'apposer des sous-titres aux vidéos les plus réputées (celles de Kasparov sur la Najdorf ou le gambit D, par exemple). Il y a aussi le site europe-echecs.com qui a tout d'une usine à fric insupportable (un aperçu de leur convivialité vous est donnée dans le lien ci-dessus), ainsi que des vidéos payantes distribuées par DiagonaleTV et imineo.com. Vous aurez compris que je suis un obsédé de la gratuité ! Je n'ai donc pas privilégié cette première voie. La seconde façon d'explorer les ressources vidéos est plus chronophage, plus aléatoire, mais totalement gratuite. En vous armant de patience, vous pourrez trouver quelques perles. Bien que peu nombreuses, les vidéos en langue française sont les plus reposantes. Le site echecs-académie du GMI Jean-Luc Chabanon vous permet d'accéder à quelques vidéos magnifiques (il faut toutefois faire le tri et laisser de côté les videos-interview sans grand intérêt). J'ai en souvenir un bon moment passé à visionner une partie de Bronstein commentée à l'occasion de sa disparition. Il y a aussi un must sur la défense Philidor commentée par Christian Bauer, un spécialiste international du sujet. Sur DailyMotion et youTube, vous pourrez trouver une multitude de vidéos d'échecs de qualité inégale. Les vidéos en français y sont rares. J'ai repéré le très beau travail de Nicolas Normand alias Scandien, le webmestre du site de l'échiquier de Bures. Son style est sobre, sa voix agréable et ses propos intelligents ! Il semble, en particulier, bien connaître la défense Pirc (berk !) et être un inconditionnel de Bobby Fischer (il a colligé une superbe série de documentaires sur la rencontre Fisher-Spassky de 1972).Bien entendu, ceux qui n'ont pas peur de l'anglais ou de l'espagnol auront l'embarras du choix. Encore faut-il savoir faire des recherches efficaces. Les recherches trop générales, utilisant, par exemple, le mot clé "chess" sont peu rentables, alors que la précision paie très vite (essayez, par exemple, votre variante d'ouverture préférée, ou des mots-clés comme "trap opening" et vous serez surpris du résultat. Il y a même (chuuut !) des extraits de DVD chessbase qui sont accessibles sur youtube ! J'ai personnellement un petit faible pour la (trop courte) série "5 min chess tips" animée par Igor et Gleb et leur accent à couper au couteau tout droit sorti des carpates (un exemple ici). Parfaite pour les amateurs qui souhaitent se cultiver sans effort ! Vous trouverez aussi des joueurs amateurs enthousiastes (un peu comme moi !) qui osent publier et commenter l'une de leurs parties jouées sur le net (voici un exemple espagnol- olé!- joué sur Buho21). L'inconvénient de youtube reste tout de même le problème de la rentabilité du temps passé à chercher son bonheur. Aussi, l'une de mes trouvailles les plus rentables a été d'utiliser la recherche de podcast sur itunes (les aficionados du mac connaissent par coeur ; il y a aussi une version PC). Parmi les podcasts dédiés aux échecs, deux sortent vraiment du lot : la série PE's ChessCast animée par un "professional Chess Tutor" dont je me suis demandé quel rapport il avait avec l'alcool (son logo représente un éléphant rose...), et le ChessKiller Tips d'Alexandra Kosteniuk, la plus sexy des championes du monde. Tous deux sont orientés "tactique"...

Cette liste n'est pas exhaustive et il y a sûrement d'autres perles qui m'ont échappées. Aussi, n'hésitez pas à les signaler dans vos commentaires pour que tout le monde en profite !