secretsJe me méfie comme de la peste des gourous, des recettes, des solutions clé-en-main, bref de tout ce qui est péremptoire. Une déformation professionnelle, sans doute. Et le domaine des échecs ne fait pas exception. C'est cette raison, sûrement, qui m'a fait considérer avec méfiance, au début, la proposition de Michel Barré, rédacteur dans la revue Echecs+ de la fédération des échecs du Québec, de soutenir son site "le secret des echecs", lancé depuis mars dernier. Mais j'avais tort. La démarche de Michel est simple et astucieuse : il recence tout ce qui a été publié de méthodes d'entraînement, conseils et trucs de champions, destinés à aider tous les joueurs débutants ou de compétition à progresser. On y retrouve ainsi les fameux principes de la méthode Silmann, mais aussi celle de Seirawan, Kasparov, en passant par "les 4 règles de la combinaison" ou "les 4 astuces gagnantes de Bobby Fisher" (la liste n'est pas exhaustive). En parcourant toutes ces pages, on réalise assez vite que les mêmes conseils sont souvent repris et formulés différemment par les uns ou les autres. Et c'est rassurant, finalement ! On réalise aussi que les miracles n'existent pas : il y a un fossé entre la connaissance de principes et leur application dans la pratique. Dans certaines positions, il est parfois très difficile de choisir entre une opportunité d'attaque ou un coup prophylactique et il est remarquable de constater que Le Bon Coup -au sens de vérité absolue et indiscutable- n'existe pas toujours. Il n'y a qu'à lire les analyses de certaines parties anciennes pour comprendre que notre connaissance des échecs a beaucoup évolué, et cela continuera encore ! Cela fait toute la richesse de notre jeu ! Il n'empêche que les fondamentaux - comme disent les rudgbymen- sont indispensables pour progresser et il n'est pas étonnant que des checklists à la Silmann destinées à structurer notre hierarchie des coups candidats, soient immédiatement rentables pour les débutants. Ce site est donc fort utile et il n'y a qu'à constater le nombre de visites (plus de 12000 en 2 mois - je peux me rhabiller !) pour comprendre qu'il répond à une forte attente, celle de nous tous : nous donner les moyens de progresser ! Cher Michel, je pense que l'intelligence doit être récompensée et c'est la raison pour laquelle je souhaite succès et longue vie à ton site !