Décidément, je ne me lasse pas de la Traxler, 2 ans après mes premiers pas avec cette ouverture rapportée dans mon recueil. Elle me donne toujours des émotions fortes, comparables à celles qu'on ressent dans une rencontre sportive de haute intensité. J'ai joué la position qui suit pas plus tard que la nuit dernière, juste après avoir dévoré le livre de Spielmann "l'art du sacrifice aux échecs", dont je vous parlerai prochainement en détail. Ce livre a eu pour effet de me donner une envie irrépressible de "combiner" et cela ne s'est pas fait attendre : pas moins de 4 parties jouées avec à chaque fois de jolies pointes tactiques... qui feront l'objet d'exercices ultérieurs. La position provient d'une Traxler, donc, et mon adversaire s'est totalement laissé pièger dès l'ouverture, perdant une pièce et me donnant une avance confortable... Mais cela n'enlève rien à la combinaison finale que je vous propose de retrouver ici.

ex118


Réponse : quiconque a un peu l'habitude constate que le roi blanc est en très mauvaise posture, entouré qu'il est de cases interdites. On parle alors de réseau de mat et c'est donc bien une combinaison de mat forcé qu'il fallait trouver. Ici, tout s'enchaîne à merveille en cherchant systématiquement les coups forcés : 21...Fd3+ 22.Rb4 Pour l'instant, c'était facile. Maintenant, il faut continuer dans le même esprit et la seule façon de continuer les coups forcés est de jouer le sacrifice 22...Fa5! 23.Rxa5 est forcé et le mat est imparable. Il y a la façon Fritz : 23...c6+ 24.Rb4,a5+ 25.bxa6,Db6+ 26.Cb5,Dxb5+ 27.Ra3,Txa6#. Et il y a la suite de la partie, que je trouve plus jolie : 23...b6+ 24.Rb4,a5+ 25.bxa6,Txa6 menaçant 26...Ta4#. Sur 26.Fc6 suit 26...Ta4+!! 27.Fxa4,Da8 suivi de 28...Da5# et sur 26.Cb5, joué dans la partie, suit 26...Ta4+ 27.Rb5,Dd7+ 28.Fc6,Fxc4#


une partie un peu folle.pgn