Rudolf Spielmann disait que dans certaines positions, il y a des attaques "qui se jouent d'elles-mêmes". C'est un peu ce que je vous demande ici : soit de vous transformer en attaquant intuitif, soit de briller par votre puissance de calcul... Je ne sais pas trop si je me vante ou si je me ridiculise en disant cela, mais dans cette position, j'ai joué intuitivement, mais avec le souci constant de conclure, comme disait Michel Blanc ! Et ça a payé !

ex139


Réponse : Banzaï !! 1...Txh3+!! 2.gxh3,Dxf3+ 3.Tg2 jusqu'à présent, c'était prévisible. Maintenant, il faut continuer... 3...Dxh3+ 4.Rg1 (forcé sous peine de mat) 4...De3+! 5.Rh1 (forcé) et maintenant... 5...Dh6! la clé de voûte de la combinaison, qui empêche la Tg2 de revenir a temps sur la 1ere rangée... et le mat est imparable : ex 6.Th5,Dxh5+ 7.Dh4,Dxh4+ 8.Rg1,De1# ou 6.Rg1,Dc1+ 7.Td1,Dxd1+ 8.Tf1,Dxf1#. Moralité : l'audace paye !