A force de multiplier mes parties sur internet, j'ai vite été débordé pour lancer l'"analyse complète" de toutes les parties qui ont retenu mon attention. J'ai donc trouvé une astuce : j'ai morcelé ma base par année et j'ai lancé parallèlement les analyses sur deux ordinateurs différents. J'ai ainsi retrouvé cette position, que j'avais jouée avec les noirs en 2007. Il faut trouver le coup gagnant des noirs en analysant le plus profondément possible les conséquences. pour vous aider, je précise que la variante la plus longue conduit à un mat quasi forcé en 8 coups alors que d'autres, plus courtes, aboutissent au gain de la dame. A vous de briller !

ex141


Réponse : le coup de grâce est donné par 1...Fa4!! qui attaque à la découverte la Dd6 (si 2.Cxa4, Txd6 gagne la dame, avec la suite prévisible 3.Txd6,Cd3+ 4.Rd1, Cf2+ qui empoche la Th1). La logique est alors de bouger la dame, mais où ? a) sur 2.De6+,Rb8! et les noirs menacent tout simplement ...Cd3# dès que la Td1 aura été échangée. b) si 2.De7, la dame est immédiatement perdue après 2...Cd4+. c) si 2.Db4, Txd1+! 3.Cxd1,Cd3#. La partie s'est ainsi poursuivie par 2.Da3 et j'ai gagné sans trouver la meilleure suite qui était 2.Ce4!, un coup perfide qui menace tout simplement ...Df2#. 3.Cxe4 ne marche pas à cause de 3...Txd1#. Les blancs n'ont plus qu'à sacrifier leur dame par 3.Dc5+,Cxc5 et ne peuvent même pas se consoler en prenant ensuite par 4.Cxa4, à cause de 4...Ccd3+ 5.Txd3,Cxd3+ 6.Rd1,Cb4+! 7.Cd4 (7.Re1,Cc2#), 7...Txd4+ 8.Fd3,Txd3#.