anatoly_karpovOn a beau se dire que le personnage est en période électorale (pour la présidence de la FIDE), il m'est difficile de ne pas éprouver une certaine émotion et une certaine fierté à l'idée que l'ancien champion du monde, le grand Anatoly Karpov a visité ce petit blog et a accepté de se lier avec moi sur facebook. Ceux qui l'ont approché, Philippe K entre autres, mais aussi JP Touzé, l'homme au grand coeur de Belfort que je salue au passage et qui se revendique comme un de ses amis proches, ont toujours décrit un homme très sympathique et ouvert, loin de l'image d'odieux apparatchik qui lui collait à la peau dans les années 70. Karpov, c'est toute mon enfance, le symbole d'une technique hors du commun (cf la vidéo récente diffusée sur ce blog), le symbole aussi, pour moi, de la face inaccessible du monde des échecs... Au delà du clin d'oeil sympathique que cela a fait à mon ego d'éternel débutant, faut-il y voir un signe plus profond ? Peut-être... La FIDE est depuis longtemps l'organisme des élites au détriment du monde des amateurs. La démonstration en a été récemment faite par Fabrice Touvron, a travers la diffusion des statistiques qui reprennent, pays par pays, le nombre de licenciés par tranche d'elo. (L'analyse détaillée de cette démonstration a été faite dans le dernier numéro d'échecs et mat sous le titre "un état des lieux calamiteux"). Il est peut-être temps que la passion que véhicule les échecs, avec tous les bénéfices secondaires que la pratique de ce sport engendre, tant en terme de réussite scolaire, d'insertion sociale que de santé mentale, soit enfin valorisé au même titre que la simple performance, d'autant que dans ce secteur, la machine a surpassé l'homme !... C'est peut être un des chantiers du futur exécutif de la FIDE, du moins j'espère !