ex163Vous avez été assez nombreux à prendre la peine de vous prononcer sur cet exercice. Il s'agissait, en fait, d'une position très difficile à jouer pour les blancs et tous les coups candidats étaient soit suicidaires (ex. Ce2), soit franchement ternes, comme la proposition "un coup de roi". C'est pourtant le coup de roi Rb1 qui était retenu par Houdini... Les deux réponses majoritaires étaient tout de même les plus logiques, bien que toutes deux perdantes. Dans la partie, j'avais joué 18.Fxa6 pour finir par gagner, alors qu'après 18...Txa6!? 19.Txa6 permet 19...Cc4+ qui gagne déjà. Mais dans cette variante, les noirs ont aussi une suite tactique somptueuse : 18...Cxe4!! la reprise du cavalier par 19.fxe4 permet 19...Cc4++ avec, au 20e coup la reprise de la dame avec attaque à la découverte sur la Ta1 ; quant à 19.De2, cela mène à un mat rapide : 19...Cd3+ 20.Rb3,Cec5 21.Rc4,Cb2+ 22.Rxb4,Tb8+ suivi du mat.

Les plus avisés d'entre vous ont compris le danger que représente l'alignement des 2 cavaliers et du fou sur la grande diagonale. Mais le coup 18.Fxe5 ne résiste pas au tsunami noir à cause du coup intermédiaire 18...Cxe4! Sur 19.fxe4,Fxe5+ suivi de 20...Fxa1 et 21...Da4+ et les noirs ont une initiative dangereuse, qui ne peut être limitée que par une défense très précise des blancs (cf. pgn joint). Les blancs peuvent aussi renoncer à la dame par 19.Fxg7,Cxd2 20.Fxh8 mais les noirs gardent l'ascendant tant matériel qu'en terme de possibilités.

Vous trouverez les variantes détaillées dans l'animation ci dessous

 

Ex 163.pgn