ex165Vous l'aviez sans doute compris, il s'agissait d'une histoire de moulinet (ou moulinette), manoeuvre tactique basée sur l'échec à la découverte qui, lorsqu'elle survient, est synonyme de ravages et... d'humiliation pour l'adversaire. Je vous encourage à lire l'article de Wikipedia sur le sujet. Vous y trouverez l'exemple célèbre de la partie Torre-Lasker 1925 où la victime n'était autre que l'ancien champion du monde ! Dans l'exemple, n'en déplaise à certains, il n'y avait pas de combinaison de mat (je paye des prunes en platine à ceux qui me montreront le contraire !) et, comme me l'a fait fort justement remarquer Philippe Kesmaecker, le fou peut être capturé en exactement 5 coups :1...Tg2+ 2.Rh1,Txb2+ 3.Rg1,Tg2+ 4.Rh1,Tc2+ 5.Rg1,Txc3. Mais la position permettait de faire aussi le coup de la moulinette dans le sens vertical pour s'emparer sans risque d'un pion supplémentaire : le pion g3. C'est la raison pour laquelle la meilleure suite était la suivante : 1...Tg2+ 2.Rh1,Txb2+ 3.Rg1,Tg2+ 4.Rh1,Txg3+ 5.Rh2,Tg2+ 6.Rh3,Fd7+ 7.Rh4,Tg4+ 8.Rh3,Tc4+ suivi de 9...Txc4. Message pour les entraîneurs et les lecteurs dévoués : j'aimerais bien diffuser une base "spéciale moulinets". Ce serait sympa que vous m'aidiez à la constituer. Je vous promets plus de remerciements que ce que m'a valu ma récente base sur les sacrifices de tour !...