Il n'y a rien de plus beau aux échecs, je trouve, qu'une attaque persévérante qui résiste à tous les obstacles, à commencer par ceux qui sont logés dans l'esprit des joueurs eux-mêmes. Dans la position suivante, les blancs viennent de jouer 19.Dxb7?? Comment leur infliger la punition qu'ils méritent ? L'idée est toute simple, mais son exécution nécessite d'être "sévèrement burné", comme on dit vulgairement !

ex170


Réponse : comment faire mat ? En jouant Dxg2 ! D'où 19...De4, le plus court chemin ! La seule défense est alors 20.f3, un coup en apparence suffisant, et tellement prévisible que beaucoup de joueurs avec les noirs rejetteraient 19...De4. Et pourtant, les blancs n'ont déjà plus de défense après 20...Txf3! menaçant 21...Tf1+! suivi de 22.Dxg2#. Sur 21.gxf3, il y a mat en 4 coups : 21...Dxf3 22.Te2 (pathétique !),Tf8 (menaçant 23...Dh1#) 23.Ff4,Dxe2 et plus rien ne peut s'opposer à 23...Dxg2#. Dans la partie, mon adversaire a joué 21.Da6 pour parer la menace 21...Tf1+ par 22.Dxf1 couvrant la case de mat g2. Mais la réplique 21...Tf2!! laisse les blancs sans espoir. Leur seule façon de retarder le mat est de jouer quand même 22.Df1, mais après 22...Txf1+ les noirs joueront 23...Dxg2# Vous avez dit bulldozer ?