artinyan... dédiée aux échecs mérite qu'on s'y attarde : Rémy Artinyan, entraîneur officiel de la FFE et sociétaire de l'échiquier sportif de St Etienne, alimente depuis quelques semaines à un rythme soutenu (une position par jour, assortie d'un bref commentaire) un blog intitulé "matériel et cours d'échecs". Son objectif : nous faire améliorer notre "fond de jeu" et en particulier faire progresser notre sens tactique. Tiens, tiens... ça me rappelle un autre blog, pas vous ?... Mais non, détrompez-vous, avec beaucoup de délicatesse, Rémy décrit le blog "échecs en amateur" de la façon suivante : "avec des positions, parties commentées... plus faciles qu'ici". Après un échange de mail j'ai trouvé Rémy beaucoup plus ouvert, modeste, et sympa que cette entrée en matière ne le laissait paraître, et j'ai décidé de lui faire un peu de pub. Je précise que Rémy diffuse son mémoire d'entraîneur, que j'ai trouvé très intéressant : il concerne "la recherche du meilleur coup" et conclut de la façon suivante :
• Il existe bien un meilleur coup dans chaque position, c’est scientifiquement prouvé. Cependant, on est encore loin de « résoudre » le jeu par des moyens scientifiques.
• Il n’existe aucune recette miracle pour trouver le meilleur coup, il faut seulement, pour bien jouer aux échecs, s’en approcher au maximum, et toujours rester objectif : il faut trouver le juste milieu entre le meilleur coup contre des réponses parfaites et le coup qui s’adaptera le plus à l’environnement de la partie.
• Bien qu’il n’existe aucune méthode infaillible pour trouver le meilleur coup, il est bon de retenir certains conseils et méthodes qui permettent de s’en approcher, tant pour atteindre l’essence de la position que pour économiser son temps et son énergie. C’est comme ça qu’on progresse aux échecs !

Il m'a fait l'amitié de répondre à une petite interview, que je vous livre brute de décoffrage :

vdm : Peux-tu me dire en détail comment on devient entraîneur ? (les motivations et le parcours).

ra : Il faut faire un stage DEFFE (5 jours dont 1 d'examens si je me souviens bien, et c'est dense ! )
Je suis devenu entraîneur par hasard : j'étais en vacances au camping la rochade (je ne sais pas si tu connais, c'est dans le médoc et c'est très sympa, voir leur site http://www.campinglarochade.com/presentation.html ) quand Julius et Rike Armas (les propriétaires du camping, respectivement MI et MIf ) m'ont proposé de participer à un stage pour devenir entraîneur donné par Darko Anic. J'ai dit oui et me suis retrouvé entraîneur ! En fait je pense que ma motivation vient surtout du fait que j'aime les échecs, et c'est dû à la bonne ambiance des entraînements et cours au club d'Ermont quand j'ai commencé ! Les cours d'Eric Birmingham étaient super, comme l'ambiance avec les autres jeunes du club (par exemple Mathilde Congiu, qui a gagné plusieurs fois les championnats de france jeunes et est MIf) !
Pour les modalités à remplir pour devenir entraîneur, il faut :
-être classé plus de 2000 (il était question de monter la barre à 2100 mais je n'ai pas trop suivi l'histoire)
-faire un stage DEFFE
-réussir aux examens en fin de stage : un examen d'échecs écrit (des positions quoi !),  un cours donné à des jeunes et évalué par un jury, et un mémoire à rendre.

vdm : peux-tu te présenter en quelques mots : quelle est ta profession et ton parcours échiquéen ?

ra : Je suis étudiant dans l'école d'ingénieurs Télécom Saint-Etienne, en première année.
Au niveau échiquéen, en gros : fin 1995 : début au club d'Ermont (j'avais 6 ans) ; les années suivantes : joué dans plein de tournois rapides principalement dans le 95, une bonne partie gagnés 7 fois 2è aux championnats du 95 jeunes ; ( 2fois 1er après ; ) Très peu de tournois en parties longues (ça prend bcp de temps) mais bon je compte en faire cet été ; mon élo est à 2142 mais ne fait que monter ; ) plusieurs participations aux supers stages d'écancourt (organisés par le comité val d'oisien des échecs avec Philippe Pierlot, Alain Viot, Bruce Rakotonoely... qui ont fait un boulot fantastique) Des masters classes à Enghien en marge du tournoi international avec Akopian et Van Wely et de nombreux stages à la rochade avec entres autres : Mark Dvoretsky (super entraîneur, probablement le meilleur du monde), Alexei Shirov, Viorel Iordachescu, Friso Nijboer, Darko Anic, Julius Armas

vdm : Quel est ton meilleur souvenir échiquéen ?

ra : Meilleur je ne sais pas, il y en a plein : les blitz à 4 endiablés, les arnaques improbables, le bouquin The King de Donner... Les plus marquants sont probablement les blitz avec Shirov en marge du stage (sisi, j'ai failli en gagner 1 lol) et la simultanée contre Kramnik au sénat où il joue un coup, je ne comprends pas, je réfléchis, réfléchis et finis par comprendre que c'est de la prophylaxie contre un truc que je n'avais même pas envisagé... monstrueux

vdm : et comment vis-tu l'activité d'entraîneur ?

ra : C'est sympa de trouver ce qu'il faut à quelqu'un pour avancer et de le voir progresser en direct !

vdm : quels conseils donnerais-tu à ceux qui veulent se lancer comme entraîneur ?
ra : En fait je suis en train de me lancer donc c'est difficile pour moi de donner un conseil ;  )

vdm : Tu viens de créer un blog. Quelles sont tes motivations ?
ra : fournir du matériel original pour progresser aux échecs, des études sympa pour ceux qui aiment, et puis faire un peu de pub pour mes cours (faut rester honnête lol)

vdm : Et le mot de la fin ?
ra: On est là pour le plaisir !

vdm : Merci !
ra : Merci à toi, @+